Please reload

Posts Récents
Posts à l'affiche

Nanotechnologies et santé

October 14, 2018

 

Les nanotechnologies sont l'ensemble des applications technologiques manipulant les particules dont la taille est de 0,000 000 001 mètre, soit la distance séparant deux atomes. Ainsi il est communément considéré que les nanoparticules sont les briques élémentaires de toute la matière existante.

 

L'application des nanosciences ou nanotechnologies est variée et les recherches en la matière sont porteuses de nombreux espoirs : traitement des cancers, régénération des tissus, notamment brûlés, repousse de membres amputés, ou encore nanoaliments dont le goût change à volonté, matériaux de construction qui s'auto-réparent, objets qui se constituent à partir de l'air ambiant, microprocesseurs à l'échelle d'un millième de millimètre, etc, … 

 

Aujourd'hui, ce sont ainsi près de 70 000 produits de consommation courante issus des nanotechnologies,qui sont présents dans notre maison, notre alimentation et notre hygiène quotidienne. Cependant, ces applications, commercialisées à grande échelle, font appel à des nanomatériaux dits de première génération, reconnus comme toxiques pour les tissus humains et les cellules , et notamment les :

  • nanoparticules de dioxyde de titane dans les crèmes solaires, cosmétiques et certains produits alimentaires ;

  • nanoparticules de fer dans le packaging alimentaire ; nanoparticules d’oxyde de zinc dans les crèmes solaires et les cosmétiques, dans les enduits extérieurs, peintures, et dans les vernis d’ameublement…

Par ailleurs, la dissémination à large échelle de nanoparticules dans l’environnement, est inquiétante en termes de santé publique.

 

En effet, leur taille permet aux particules ultra-fines de passer les barrières biologiques et filtres corporels naturels. De ce fait, les nanoparticules se retrouvent au plus profond des organes et peuvent migrer vers d'autres sites très irrigués comme le foie, le cœur, ou la rate.

 

Par exemple, la maladie dite des morgellons est due aux nanoparticules diffusées par les chemstrails. Les personnes atteintes ont des fibres qui poussent sur leur peau, des lésions cutanées, des pelotes de fibres qui sortent par la bouche, les selles, ou par les seins lors de l'allaitement.

 

 

C'est le cas d'une maman qui nous a sollicité pour une expertise en géobiologie. Elle vit dans une zone très exposée aux chemtrails. Nous avons ainsi pu nous rendre compte que les nanoparticules diffusées étaient auto-réplicantes, et qu'elles neutralisent le système immunitaire de l'hôte pour se développer dans le corps. Il semble cependant possible d'enrayer leur progression par la mise en place de protection géobiologique (prévention) et la prise de complément alimentaires spécifiques (traitement) facilitant leur évacuation par l'organisme.

 

La géobiologie est ainsi capable d'apporter un aide précieuse dans la détection et donc la prévention des effets indésirables de l’utilisation des nanotechnologies : la mise en œuvre de nos protocoles de travail permet de se débarrasser de ces particules nocives et de s'en protéger.

 

 


 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload